Valse

Publié le par Francoise


La valse est une danse de couple en trois temps (3/4), de rythme rapide avec accentuation du premier temps, et caractérisée par un mouvement tournant.

 

Plusieurs danses ternaires rencontrées en Autriche et en Allemagne, comme le Ländler, ont annoncé la valse (Walzer), dont le terme apparaît au milieu du XVIIIe siècle. À la fin du XVIIIe siècle, la valse connaît un succès international, même si Vienne peut être considérée comme sa capitale. Après avoir atteint Paris vers 1780, elle apparaît dans nos régions des anciens Pays-Bas en 1787, dans un recueil de ménétrier, dans sa forme ancienne mesurée en 3/8. Durant une bonne partie du XIXe siècle, la valse incarne la danse de bal par excellence, et outre les Johann Strauss père et fils, nombre de grands compositeurs finiront par l’inclure dans leur production. D’abord critiquée par la société bien pensante et moralisatrice pour l’enlacement des danseurs, la valse est devenue un phénomène de société bien plus qu’une mode. D’origine populaire et paysanne, accaparée ensuite par les couches plus élevées de la société, la valse est ensuite retournée « vers le peuple des villes et des campagnes » (E. Bours). Répandue dans le monde entier, elle n’est jamais véritablement tombée en désuétude, même si des formes nouvelles de danses – comme la polka puis les danses de jazz – lui ont parfois fait de l’ombre. Son succès, sa longévité et sa diffusion peuvent être qualifiés d’exceptionnels.

 

La valse est largement présente dans les arguèdènes chevrotines. Elle revêt une structure tripartite et présente souvent un caractère mélodique fluide. Cependant, le premier et le troisième thème mettent parfois en scène le staccato ou « coup de langue » ternaire, qui était une caractéristique plutôt réservée aux polkas de bravoure. De fait, plusieurs exemples sont joués dans cet esprit de bravoure démonstrative, et trop vite que pour pouvoir être dansés. Toutefois, le côté fonctionnel de quelques valses est perceptible : la mélodie, pensée pour « faire tourner », est alors assez peu intéressante d’un point de vue musical (en particulier dans les deuxièmes thèmes) ; cette situation ne se limite pas au seul contexte chevrotin.

 Valse pour bugle ou pistonValse pour bugle ou piston
valse---albert.MP3 Valse Albert

valse-sans-titre.MP3 Valse sans titre

Publié dans Répertoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article